Sélectionner une page

Lorsque l’on évoque les e-nations ou la digitalisation des services publics, la notion qui revient systématiquement est la « confiance » (« trust » en anglais).

 

NemID au Danemark

Le Danemark est l’un des pays les mieux classés au monde en matière de numérisation du secteur public. Avec une seule clé numérique, les citoyens danois peuvent accéder en toute sécurité à plus d’une centaine de services publics différents et à divers services privés. Cela rend plus facile l’accès à certains services comme l’inscription de ses enfants à la maternelle ou le paiement de factures via une banque privée.

Au Danemark, cette clé s’appelle NemID (ou Easy ID en anglais). Une clé unique qui permet d’accéder à différent services publics et privés en ligne.

e-Estonie

Le pays numéro 1 en Europe en terme de digitalisation des services publics est sans conteste l’Estonie. Avec 99% des services publics et plus de 2000 services privés accessibles en ligne et interconnectés, les citoyens n’ont pas besoin de donner 2 fois la même information. C’est la philosophie « ne le dites qu’une seule fois » prônée par l’Estonie. Les élections, la santé, la banque, la signature de documents, tout se fait en ligne grâce à une identité numérique.

 

Les clés de la cybersécurité

Afin d’assurer la démocratie, il tient aux gouvernements d’assurer la sécurité des données de ses citoyens. La cybersécurité se décline en 3 concepts :

  • La confidentialité qui garantit que l’utilisateur peut être identifié en toute sécurité et que seuls ceux qui ont le droit d’accéder aux données peuvent le faire.
  • L’intégrité qui garantit que les données et les systèmes d’information ne peuvent pas être modifiés ou manipulés par quiconque non autorisé à le faire.
  • Et la disponibilité qui garantit que les données et les systèmes d’information peuvent être utilisés à tout moment.

Ces 3 concepts sont englobés par un composant indispensable : la confiance.

La confiance est établie avec la transparence.

Par exemple, en Estonie, le code source des services électroniques publics est disponible en open-source et sécurisé et développé en coopération avec les secteurs privé et universitaire. Le citoyen peut également vérifier qui a accédé à ses données à tout moment.

 

Ce que l’on peut retenir des initiatives des meilleures « e-nations » en Europe est l’approche croisée : « une cybersécurité efficace nécessite une préparation technologique et législative, une coopération avec les citoyens et le secteur privé et une coordination nationale et internationale. »

C’est une approche que nous déployons chez nout’ futur : un programme co-construit à tous les niveaux.

Sources : Danmark digital success, Cybersecurity ecosystem in Estonia

Inscrivez-vous à notre newsletter !

Inscrivez-vous à notre newsletter !

Nous partegeons avec vous nos actualités, notre agenda et nos expérimentations. Pour ne rien rater, renseignez vos informations de contact puis suivez les consignes envoyées par email pour valider votre inscription.

Merci ! Vérifiez vos emails et validez votre inscription.